HTTP/2 : pour un web plus performant

Depuis 1999, le web a énormément changé et évolué. Paradoxalement, la dernière version de HTTP, le protocole de transfert hypertexte qui est à la base de la communication de données pour internet, date de 1999.

Il aura fallu 17 ans pour que son successeur, HTTP/2, voie le jour. Et, bonne nouvelle, ce nouveau protocole marque une nouvelle page pour le web, avec de meilleures performances et une sécurité accrue.

HTTP/2 se base sur le HTTP original (les méthodes, les codes de statuts et la sémantique n’ont pas changé), mais en améliore drastiquement les performances, et notamment du côté utilisateur.

HTTP/2 permet d’améliore la latence, l’utilisation des ressources serveurs et le réseau. Par exemple, le but principal de ce nouveau protocole est de permettre l’utilisation d’une seule connexion du navigateur à un site web. De cette manière, le transfert des données se fait à partir d’une seule et unique connexion au lieu de dizaines – voire centaines – de connexions, comme c’était le cas avec les précédents HTTP.

Il y a aussi d’autres avantages, qui vont fluidifier les connexions et les performances du web avec HTTP/2 :

  • Il est possible d’indiquer au serveur les ressources qui sont plus importantes que les autres;
  • La taille de l’entête est réduite grâce à un système de compression;
  • Le serveur peut envoyer des ressources que le client n’a pas encore demandées.

Pour voir les différences de performance, vous pouvez consulter ce lien. En HTTP/2, l’image se charge visiblement plus vite.

Funio est heureux de supporter et d’utiliser HTTP/2, et de déployer tous les sites propulsés avec le plan d’Hébergement WordPress en HTTP/2.

Publié le a par Équipe Funio dans: Funio, Hébergement Web

Communauté Funio

Funio sur Google+